Tour des montagnes d’Ax

Une très belle boucle au départ d’Ax-les-Thermes en Ariège.

Réalisée en août 2014 sur 4 jours avec un temps assez contrasté. Au départ d’Ax, il faisait relativement beau avec quelques nuages mais arriver vers la Crête des Izards, les nuages avaient tout recouvert les la crête était totalement dans les nuages avec une humidité totale et une visibilité très limitée. Dommage pour les paysages, mais par chance, j’ai pu avoir un lit au Refuge du Ruhle (grâce à un désistement).

Le lendemain, pas de nette amélioration : pas de pluie, à peine un peu de bruine mais tout est détrempé. Je change mes plans: plutôt que de m’enfoncer encore plus dans le brouillard en passant par l’itinéraire classique de ce tout des Montagnes d’Ax, je choisis de passer par le GR10 qui redescend un peu plus dans l’espoir de sortir du blanc. Un peu plus de dénivelé mais l’objectif est atteint : je profite nettement plus du paysage avec en bonus marmotte et izard à peu de distance dans la vallée du Nabre (entre Mérens-lès-Vals et le Refuge des Bésines). Je repasse temporairement dans les nuages pour passer la Porteille des Bésines et arriver au refuge. De nouveau je tente avec succès ma chance au refuge et dors au sec.

Dans la nuit, les nuages ont totalement disparu! Quel bonheur. Il a bien fraîchi aussi. D’ailleur, par endroit l’évaporation de l’humidité à même provoquer des gélée blanche (alors que le thermomètre est resté quand même au-dessus de 0°C). C’est une très belle journée de marche qui me mène jusqu’au Lac de Naguilhes en passant par la haute vallée d’Orlu (Réserve Nationale) très beau, mais la partie haute est aussi un enchaînement de pierrier assez long à passer.

A Naguilhès, je bivouaque sur un promontoir qui surplombe le lac. Je vois même quelques sommets du piedmont dépasser du barrage. La quatrième journée est tranquille : tour du lac, longues descentes vers la basse vallée d’Orlu et enfin chemin presque plat le long de l’Oriège. Des travaux sur le barrage de Campauleil oblige à un petit crochet par un chemin creux réhabilité pour l’occasion. Du bonheur pour finir cette randonnée! Je m’ennuyais presque le long du monotone chemin qui suit l’affluent de l’Ariège.

Enfin à Ax, il fait chaud si bas dans la vallée ! Hop, une petite glace avant de prendre le train du retour.

 

Tour des montagnes d’Ax (trace GPX)