Archives de catégorie : Internet

On reprend avec une Legend ?

… en fait j’ai peut-être parler un peu vite…
Je viens de faire l’acquisition d’un HTC Legend, superbe concentré de technologie qui permet entre autre de bloguer facilement depuis n’importe où. Entre autre… car c’est – à la base – un téléphone… mais avec wifi, GPS, appareil photo 5Mpixel… et un petit logiciel pour écrire sur WordPress (le programme qui fait tourner ce site).

Donc on va voir… j’aurais peut-être quelques trucs intéressant à raconter. Comme un voyage en roller cet été…

😉

6 mois plus tard….

Encore raté… finalement j’ai quand même un peu de mal cette année à me remettre à poster. Pourtant j’ai quelques truc sympa à partager.

Projets

En particulier mon petit serveur à domicile qui a bien avancé:

  • configuration des partition et montage
  • serveur lighttp avec WebDAV et dépôts de fichiers Jyraphe
  • sauvegarde automatique en local et à distance avec SSH, rsync et une pointe de sudo, de mysqldump et de Wake On Lan
  • téléchargement Bittorrent en cours de réalisation, j’hésite encore sur le client à utiliser. Je cherche un client avec interface web assez complet (scan de répertoire pour lancer automatique les fichiers .torrent, quota de ratio, quota de bande passante, déplacement des fichiers après téléchargement…)
  • client DynDNS

A venir: partage NFS et Samba sur le réseau local, gestion de l’onduleur UPS avec nut.

A propos de sauvegarde, j’ai réécrit complètement mon ancien script. Il faudra que je mette aussi ça à jour. Au menu des nouveautés:

  • fichiers de configuration complètement séparés
  • possibilité de lancer des commandes de préparations de la sauvegarde : dump de bases MySQL avec mysqldump (site web LAMP) ou réveiller une machine éteinte avec wakeonlan
  • possibilité d’éteindre une machine à la fin de la sauvegarde…

Je vais peut-être le réécrire en Perl… histoire d’apprendre un langage un peu plus évolué que le simple bash. A voir si je trouve le temps.

Par contre, le projet de grand raid en roller est reporté à l’an prochain. Je n’ai pas la condition physique nécessaire pour l’instant.

Lutte contre la loi HADOPI

Il y a eu aussi la campagne de lutte contre la loi HADOPI, j’ai bloqué l’accès direct au site pendant plusieurs mois, suivant l’appel au « Black-Out » du net français de la Quadrature du Net.

Il suffit de parcourir un peu le web pour se rendre compte que cette histoire ne s’est malheureusement pas terminé avec la censure du Conseil Constitutionnel la suite arrive rapidement. Je ne vais pas revenir en détail sur le sujet, d’autre comme la Quadrature et PC INpact, suivent de très près cette actualité, mais en ce qui me concerne,ce qui me gène le plus dans ce projet c’est l’aspect automatique, arbitraire et privé de la procédure et le fait de défendre désespérement un système qui a vécu et doit se trouver une nouvelle voie et faire face à la disparation de la rareté dans l’ère du tout numérique.

Le pompon, c’était l’incompétence totale de la ministre C. Albanel sur le sujet. Je ne comprends pas comment quelqu’un peu s’enliser aussi profond dans un dossier sans rien y connaitre

En plus, partage et respect du droit d’auteur sont tout à fait compatible. En ce qui me concerne, j’ai abandonné les téléchargements illégaux de musique, de film et de logiciel depuis plusieurs années et détruit fichiers et CD ou DVD qui s’y rapportent. C’est ma conversion aux Logiciels Libres qui fut le déclic. J’y suis venu par curiosité et pour aller plus loin dans la maitrise de mon système et j’y suis resté pour la philosophie. Cette philosophie du Libre et basé sur le respect mutuel et réciproque du créateur et du public et donc du droit d’auteur. Ainsi il est hypocrite de défendre d’un côté les respect des Licences Libres et d’un autre côté profiter de biens, même virtuels, contre la volonté de leurs auteurs.

Pour moi, la conséquence est assez nette: la moitié de ma collection musicale vient de Jamendo et autres sources libres, l’autres provient des CD que j’ai acheté, la plupart étant relativement anciens (sortis dans années 80-90) et trouvé à bas prix en promotion ou d’occasion. Pas question de payer plus de 10€ pour un simple album. Au-delà, je considère que c’est abusif donc je fait l’impasse et tant pis pour tout le monde, y compris les « ayant-droit », un CD que je n’achete pas, je ne le fait pas non plus écouté à mes proches, ni ne donne envie de se le procurer. Je suis quand même assez sensible aux bonus comme les vidéos qui accompagnent certains albums.

Arnaque « Domain Registry of America » !!!

J’ai reçu il y a quelques jour un courrier postal un peu étrange d’une société de gestion des nom de domain (un registrar): Domain Registry of America. Ce courrier intitulé Domain Name Expiration Notice (en français: Notification d’expiration de nom de domaine) laissait entendre qu’un des nom de domaine que je possède allait arriver à expiration (en l’occurence street-hockey.org, qui va me servir pour un site en développement).

Il s’y prennent quand même très à l’avance la date d’expiration étant en mai.

Mais plusieurs point m’ont un peu choqués:

  • mon registrar est 1and1, c’est-à-dire mon hébergeur pas cette société étrangère.
  • la lettre semble venir de Jamaïque, demande un payement à Londres et se réclame américaine
  • les tarif sont vraiment prohibitif
  • ça ressemble beaucoup à une facture, rédiger complètement en anglais
  • les conditions sont écrites aux verso en TRES petit – police inférieure à 1 mm, j’ai mesuré!
  • une petite recherche sur Google et je trouve d’autre cas de courriers de cette société…

Bref, ça sentait pas bon…

J’ai donc écris au service « facturation » de 1and1 pour avoir plus d’info. Ça pourrais être un sous-traitant. Voilà leur réponse:

Il ne vous faut donner aucune suite au courrier réceptionné de cette
société.

En effet, des sociétés de ce type contrôlent les domaines qui arriveront
prochainement à expiration et vous propose le transfert du nom vers
leurs services.

Le texte peut effectivement être trompeur dans le sens ou vous pouvez
comprendre que c’est auprès de cette dernière que vous devez payer la
cotisation pour une année supplémentaire.

Cependant, rassurez vous, 1and1 Internet s’occupe de tout concernant le
renouvellement de vos domaines et de vos contrats.

Vous en êtes notifié par nos services et toujours en français.
Ainsi, ne tenez pas compte du courrier de cette société.

Tout est dit… Il scrute les bases de donnée des nom de domaine pour lister ceux qui vont arriver à terme et envoyer des courriers aux détenteur des domaines. Le tout rédigé de façon à embrouiller les « clients » potentiels.

C’est une forme de spam « physique » et d’arnaque dans le sens où tout le monde n’a pas la capacité de comprendre l’intégralité du courrier (anglais et police minuscule).

Conclusion: Ne répondez pas à ce genre de courrier !!! Sans avoir contacter votre gestionnaire de nom de domaine auparavant.

Dès que j’aurai un scanner sous la main, je joints la lettre.

« Arrêt Sur Image » survit sur la toile

On va être clair, j’aime pas la télévision. Pour 3 raisons:

  1. trop de pub, mon « temps de cerveau » je le vends à mon employeur pas à TF1 ou France Télévision. Ils ne font plus de la télé pour informer et de la pub pour payer cette information, mais du babillage pour attirer les téléspectateurs et faire payer plus cher les annonceurs. C’est le monde à l’envers. Difficile à résoudre à moins de payer un abonnement… mais point n’en faut. Quelques chaînes arrive à fonctionner sans pub ou presque.
  2. des informations la plupart du temps partielles – volontairement ou non. En plus, les informations importantes sont souvent noyé sous un tas de pseudo-informations quelconques. Et ce n’est pas le résultats des dernières élections qui va rendre l’information plus libres et indépendante du pouvoir politique.
  3. manque « interactivité » et de possibilités de croiser les informations, de références… difficile de faire mieux qu’Internet. Seule les chaînes scientifiques et culturelle, comme ARTE et France 5, citent leurs sources et proposent – la plupart du temps via leurs site Web – des compléments d’information ou des liens pour approfondir le sujet.

L’émission « Arrêt Sur Image » (ASI) décortiquait les informations d’actualités et leur traitements par la télé, la presse voir le Web: croisement de sources, origines possibles ou avérée des influences qui ont jouer dans le traitement ou l’autocensure… L’équipe de Daniel Scheindermann faisait un travail formidable d’enquête.

Arrêt sur Image

C’est une des rares émissions qui me plaisait, pour son franc-parler parsemé d’humour acide. Bien sûr, impossible de revenir sur chaque actualité avec une émission hebdomadaire, mais on avait le droit à l’essentiel.

Contre-partie de sa franchise et son indépendance, cette émission dérangeait certaines personnalités influentes qui ont réussies à faire interrompre ASI et la remplacer par l’insipide « Revu et corrigé » de Paul Amar.

Daniel S., son équipe et son public ne se sont pas laisser faire ! Une pétition pour qu’ASI soit maintenue dans la grille des programmes de France Télévision a reçu plusieurs dizaines de milliers de signatures en 1 mois seulement!

ASI devient donc @SI

L’histoire ne s’arrête donc pas là, et l’équipe d’ASI décide de continuer leur travail d’investigation sur le Web.

ASI le retour

Pour l’instant, il s’agit d’un site temporaire, façon blog, avec déjà un bon suivi analytique de l’actualité. Il sera remplacer par le nouveau site « @rrêt Sur Images » a accès payant. Le principe de l’accès payant à l’info sur internet et plutôt rare, surtout en ce qui concerne l’actualité.

Je vous encourage donc à visiter le site provisoire et vous faire une idée, mais je pense qu’ils méritent 3€/mois (tarif réduit à 1€ pour les étudiants, chômeurs…..) pour concrétiser ce projet.

Et hop, j’ajoute @SI à la blogoliste 😉

Vacances avec ! Rencontres Mondiales du Logiciel Libre 2007 à Amiens (3/3)

Troisième partie de plaisir de mes vacances: les RMLL 2007 qui se sont déroulées à Amiens du 10 au 14 juillet (je suis donc méchamment en retard pour le coup!).

J’ai fait le plein de conférences intéressantes, de rencontres enrichissantes et de soirées alcoolisantes !

Conférences Intéressantes

Au niveau conférences, comme l’an passé à Vandoeuvre, ce fut encore un choix très vaste. Mon choix s’est porté plutôt vers les conférences des thème « Communauté » et « Au delà du logiciel libre » avec un pointe de conférence plus techniques:

  • Réunion Publique de l’APRIL
  • Modèle pour évaluer la maturité d’un projet Libre par Benoît Saint-André
  • De l’importance du Logiciel Libre et des standards pour que le Web reste un bien commun par Tristan Nitot
  • Racketiciels, une taxe pour les consommateurs par Sébastien Wald (groupe Détaxe de l’AFUL, voir aussi: racketiciel.org et detaxe.org)
  • Les Logiciels Libres sont-ils vraiment libres ? par Samir Saidani (Prix du meilleur troll des RMLL)
  • Jabber/XMPP par Nicolas Vérité (protocole de messagerie instantanée ouvert et norme IETF, entre autre…) voir aussi: xmpp.org, xmpp.net, jabber.com, jabberfr.org
  • Interopérabilité, Standard Ouvert et Logiciels Libres par Charles-H Schulz et Jérôme Dumonteil
  • L’art de déloger les logiciels propriétaires par Olivier Cleyman voir aussi passeralinux.fr, gnulinuxmatters.org
  • Gestion des Communautés Libres par Robert Viseur
  • Table Ronde Politique sur le thème le Logiciel Libre avec quelles libertés ? avec messieurs T. Schtoer, Ph. Egrin, Fr. Muguet, B. Henrion, S. Canevet et animé par Fr. Pellegrini (ABUL)
  • Ce qu’est un bonne mise en page par ??? voir aussi Scribus
  • Principes de l’ergonomie sur le Web par ??? voir aussi blog.nalis.fr

Voilà pour les conférences intéressantes ! Certaines méritent qu’on s’y attachent de plus près, en particuliers Jabber/XMPP, l’Art de Déloger les Logiciels Propriétaires et la Table Ronde Politique. Pour les autres, les liens donnent déjà pas mal de détails.

Les deux premiers sujets ont besoin d’un article complet qui viendra plus tard. Juste pour expliquer plus avant ces deux sujets:

  • Jabber/XMPP est un protocole de messagerie instantanée qui fait partie des normes d’Internet au même titre que http pour les pages Web, smtp pour les mails, ftp pour les échanges de fichiers… la conférence m’a complètement convaincu, si bien que j’ai installé et configuré Psi un client Jabber multi-plateforme (GNU/Linux, Windows, MacOSX…), qui s’intègre bien à KDE.
  • Art de Déloger les Logiciels Propriétaires est aussi un vaste sujet. Il a été abordé particulièrement sur l’aspect des débutants: comment les convaincre de passer aux Logiciels Libres sans leur faire peur ? Quels sont les pièges à éviter ? Quelques exemples de communication réussit (Mozilla Firefox, Ubuntu…).

En ce qui concerne, la Table Ronde Politiques, je l’ai trouvé un peu décevante par rapport à l’an dernier. Chaque intervenant a « simplement » fait un compte-rendu des enjeux et du contexte politique, économique et juridique de son domaine d’expertise (Brevets Logiciels, Standards Ouverts, législation française et européenne actuelle et en projet, adoption des Logiciels Libres …).

Rencontres Enrichissantes et Soirées Alcoolisantes

En dehors des conférences, les RMLL c’est surtout l’occasion de rencontrer des gens avec qui ont partage une passion: la Liberté.

Membres – toujours plus nombreux 🙂 – de l’APRIL (Eva, Estelle, JZ, Benoît, Charlie, …. je peux pas faire toute la liste! ), des camarades INpactiens (NicolasD, iXce et misc) et membres de toutes sortes de communauté (Gnome, OpenStreetMaps, Compiz-Fusion, Ubuntu, LinuxChix…). Il y a eu beaucoup d’occasion pour discuter de techniques, de projet en cours ou passer ou de refaire le monde autour d’un verre… un monde plus Libre bien sûr !

En parlant de boire un, il y avait les Nocturnes qui se sont déroulées à la Scierie d’Achille décorée pour l’occasion (voir l’album photo des RMLL). Les Noctures sont nées à Dijon en marges des RMLL officiels, il n’y en vait pas eu à Vandoeuvre (malheureusment).

Franchement, ce fut une des parties les plus sympa des RMLL… et pas seulement pour la bière pas chère ! Chat IRL au fond d’un canapé, FrozenBubble sur écran géant, mini-musée de l’informatique (Oh un Goupil 2 et un MO5 !!! Nostalgie du geek), jeux de rôle…

Voilà, rien que de bon souvenir ! Et comme je suis déjà super à la bourre sur cet article, je vous laisse suivre les nombreux liens et parcourir l’album pour vous faire une idée de la super ambiance de ces Rencontres.

Pour la fin: un grand BRAVO ET MERCI aux organisateurs et à tout ceux qui ont permis ces Rencontres et à l’an prochain (on ne sais pas encore où, mais j’y serais) !