Boîte pour jeu de Mölkky

Boîte de Mölkky

Le Mölkky est un jeu de quille en bois d’origine finlandaise inventé par la société Tuoterengas et distribué en France par Tactic France SA. Pour ceux qui ne connaissent pas, je vous renvois vers la page wikipedia du jeu.

J’ai ce jeu depuis quelques années. Ce n’est pas du fait-maison (pourtant assez facile), mais une boîte officielle achetée d’occasion sur un vide-grenier. Récemment, le carton contenant les quilles a été ruiné par la pluie. Ayant un peu de temps, j’ai décidé de fabriquer une boîte avec ce que j’avais sous la main. Je me suis décidé pour des chutes de contre-plaqué de 5 mm découpées et gravées au laser (au Fablab Artilect), un rabat en bâche publicitaire (récupération), un bout de sangle en coton de 40mm de large (chute) pour le portage, des fonds de pots de vernis et un bout de scratch autocollant qui traîner. Seule la boucle est neuve, réalisée en PLA par impression 3D mais ça se trouve facilement en magasin.

Tout ce travail peut-être adapté pour un autre type de boîte de transport. Comme une caissette de bière 😉

La structure en bois

Modélisation et découpe laser

Comme d’habitude quand on veut passer par de la fabrication numérique (ici découpe et gravure laser), une modélisation s’impose et Freecad est là pour ça. Je commence donc par dessiner une quille et la cloner 11 fois avec des petits espaces pour vérifier que tout rentre. Ensuite, j’ajoute la boîte autour en tenant compte du montage prévu (tenon et mortaise collé), des dimensions des chutes disponibles (les flancs ne vont pas jusqu’en bas pour économiser la matière autant que pour laisser voir les quilles) sans oublier le côté fonctionnel (prévoir le passage de sangle dans les extrémités.

Ca donne ça en 3D puis mis à plat dans l’atelier TechDraw.

Boite à Mölkky modélisée sous FreeCAD (vue 3D)
Boite à Mölkky modélisée sous FreeCAD (mise à plat)

J’ai exporté une pièce de chaque type de FreeCAD puis réaliser les copies nécessaires et la mise en forme sous Inkscape. Il y a aussi un peu de nettoyage (suppression des croix symbolisant les centre d’arc de cercle, suppression de ligne en double…). Vous noterez qu’il manque aussi une pièce qui ne tenait pas sur la chute de contre-plaqué et que j’ai fait sur une autre chute plus petite.

Fichier SVG pour la découpe laser sous (Inkscape)

J’ai découpé le tout sur une découpeuse laser d’Artilect, sans soucis particulier.

Gravure et finition

Comme ça manque un peu de classe, j’ai voulu rajouté de la gravure. Et tant qu’à faire autant que ce soit informatif. J’ai donc choisi le nom du jeu et l’ordre de départ des quilles et dessiner le tout sous Inkscape. J’ai gardé en rouge, dans un calque séparé, les contours découpés en les ignorant au passage sur la machine. Ça aide au centrage.

Gravure sur les extrémité de la boîte. La police de caractère a changé : celle-ci n’étais pas installé sur le PC de la découpeuse laser et je manquais de temps.

Pour la finition, je voulais utiliser deux fond de pots de vernis : un noir (wengé) et un incolor. Je pensais vernir en noir l’intérieur de la boîte et avoir à l’extérieur les gravures en « bois brûlé » (noir) sur fond bois normal. Petit échec : le contre-plaqué s’est fait décapé par le laser sans laisser de trace brûlé. La gravure était donc peu visible. Du coup, j’ai gravé les faces déjà vernis en noir/wengé, ce qui donne un résultat final franchement sympa.

Le tout est poncé avec un papier de grain 320. Le bois devient très doux.

Couture

Avant d’assembler le tout, un peu de couture.

Rabat

Je commence par découper une bande de bâche de la largeur de la boîte et je coud un rabat suffisant pour entourer un des flancs en gardant de la longueur pour faire une pochette pour le livret de règle et score et venir couvrir les quilles jusqu’à l’autre flanc. Ensuite, je coud la poche intérieure pour le livret.

Enfin, j’ai rajouté une bande scratch autocollant juste cousu au extrémité pour plus de solidité. L’autre partie du scratch ne sera cousu qu’après assemblage/collage de la boîte.

Sangle

Je coud la sangle à une des parois gravées avant le montage. J’en profite pour faire un petit ourlet de l’autre côté. Cet ourlet viendra se bloquer dans la boucle en plastique et évitera que la sangle se défasse.

Assemblage

Boîte pour Mölkky terminée

Le vernis sec et les petits travaux de couture terminé, j’assemble le tout avec de la colle à bois et une bonne pression.

Une fois sec, on peut coller le scratch du rabat sur le flanc de la boîte, juste au bon endroit.

J’ai profité du temps de séchage pour dessiner et imprimer en PLA une boucle sur mesure pour la sangle. Le fichier est joint.

Fichiers