Journal d’un avocat

J’ai découvert récemment ce blog: Journal d’un avocat, aujourd’hui ajouté à la Blogoliste.

Grande surprise! Bonne, en plus!

Maître Eolas parle (et écrit) beaucoup mieux que moi, je vais donc citer un passage de la présentation de son blog:

[…]
En quelques mots : je suis avocat au barreau de Paris, passionné de mon métier et aimant à flâner sur le web. J’ai souvent constaté un intérêt poussé pour la justice et le droit de manière générale, intérêt laissé insatisfait par l’opacité de la matière et la difficulté d’appréhender, pour un esprit non formé –à moins que ce ne soit déformé ?– au droit.

Alors j’ai décidé d’y ajouter ma petite pierre numérique.
[…]

Maintenant que le décor est posé, je vais pouvoir y aller de mon petit commentaire.

Franchement, le droit et la justice ne m’intéresse pas plus que ça. Je ne m’en préoccupe que très peu, à une exception notable: les débats sur les droits numériques et la place laissée au Libre dans ces textes: LEN (Loi pour la confiance dans l’Economie Numérique), DADVSI (Droit d’Auteur et Droits Voisins dans la Société de l’Information), projet de « Commission nationale de déontologie des services de communication au public en ligne » ….

Je dois avouer que l’image que j’avais de la Justice, n’était pas très belle. Du genre ternie et désabusée: des textes incompréhensibles sauf pour une élite qui en profite…

Le Journal d’un avocat, en seulement deux semaines, a fait tomber une bonne partie de cette image, grâce à ses explications, exemples et mise en situation.

Je ne suis pas devenu un passionné du droit, mais je lis les billets de Maître Eolas avec toujours la satisfaction d’apprendre quelque chose sur les lois qui régissent la France. La Justice est aveugle mais le peuple a besoin de lumières.

Les mots sont justes, le ton n’est pas pompeux ou obscure, le monsieur fait partie d’une « Ã©lite » qui aime le rugby et dévore les aventures de Harry Potter.
En plus, son blog tourne à la sauce LL avec une pointe d’humour:

Mes logiciels, comme mes clients, sont libres.

Tout ça, pour dire que je recommande la lecture régulière de ce blog (les flux RSS, aide bien).

Et aussi, grand merci à Adrenalyn qui m’a fait découvrir ce site.