Nortdkapp&Knivskjellodden

Projet « Roue Libre en Laponie »

Voilà mon grand projet personnel pour 2015 : un tour de Laponie en vélo sur une durée de 3 mois, « Roue Libre en Laponie ».

Voilà dans les grandes lignes ma vision de ce voyage prévu du 18 juillet au 19 août.

La Laponie

Je compte partir de Kiruna, en Laponie Suèdoise. C’est une ville minière plutôt grande pour la région et surtout desservie par le train qui serra mon moyen de transport aller et retour.

De là, je prendrai la direction de la Finlande, puis de la Norvège avec un passage au Cap Nord avant de repartir vers le sud en longeant la côte et passant par les archipels nordiques (Vesterålen et des Lofoten, entre autres).

J’ai aussi l’intention de prendre de quoi faire de belles randonnées pédestres en laissant de côté le vélo pour 1 à 4 jours. J’ai déjà repéré l’ascension du Knebekaise à proximité de Kiruna, le « vrai » Cap Nord un peu à l’ouest du Cap Nord accessible par la route, les Alpes de Lyngen et d’autres randonnées…. à voir au fur et à mesure.

Enfin, je prévois de m’arrêter en villes de temps en temps, par exemple à Tromsø, Alta, Hammerfest…

Voilà pour l’objectif géographique du projet.

La Roue Libre

Le second objectif de ce voyage est de bien décrocher : pas de planning, pas de plan de route précis. Uniquement des lieux intéressants. J’irai ou je n’irais pas, la décision finale se prendra sur place et dépendra de mon humeur, des conditions et des rencontres sur place.

Il y a aussi plein d’autre trucs que j’aimerai faire : voir une aurore boréale, voir les baleines depuis Andenes, prendre l’Hurtigruten…

Mes contraintes sur place vont se résumer à l’essentiel :

  • avoir de quoi manger (je prévois 4-5j d’autonomie pour gérer les randonnées à pieds + accès vélo).
  • l’eau est abondante (parfois trop) et de bonne qualité. Ça ne devrait pas être une grosse contrainte.
  • la météo : pluie, vent, froid, soleil…
  • la date de reprise du boulot en France

Comment ? avec un vélo bien équipé et une paire de bonne chaussure pour me déplacer, une tente, un sac de couchage et matelas pour dormir et une popotte et réchaud à gaz pour manger. Et bien entendu des vêtements adaptés au climat. Le vélo sera aussi ma source d’énergie via une dynamo pour recharger l’appareil photo et le mobile, et si besoin la lampe frontale.

Je détaillerai ma liste plus tard. D’ailleurs, ce billet initie une série sur la préparation et la réalisation de ce voyage.